Rencontre avec Lucrèce Falcoz, directrice générale/directrice artistique de la maison Cymbeline et son équipe

C’est dans leur atelier et bureau à Avon à côté de Fontainebleau, que nous avons rencontré l’équipe Cymbeline. Nous n’en sommes pas à notre première visite et un sentiment amical s’empare de nous à chaque fois que nous passons la porte. En effet cette entreprise à taille humaine se veut toujours très chaleureuse et familiale, à l’image de leurs fins de défilés où l’on peut apercevoir l’équipe au grand complet.

Aujourd’hui c’est avec Lucrèce Falcoz, la directrice générale / directrice artistique de la maison Cymbeline et Sarah Soriano la Responsable de la Communication, que nous commençons notre rencontre.

Lucrèce, travaille depuis plus de 35 ans dans le secteur de la robe de mariée. Cela fait de nombreuses années qu’elle est chez Cymbeline, elle a commencé en boutique pour gravir un à un tous les échelons jusqu’à occuper son poste actuel au studio de création.  Ensemble, nous avons échangé sur les mariées de la maison Cymbeline, la façon dont les robes sont imaginées, conçues et réalisées au sein de cette entreprise à la renommée internationale.

Des créations avec les mariées :

« Je vais à la rencontre des clientes dès que possible et mon expérience en boutique auprès des femmes me donne un regard optimal pour développer les différentes collections chez Cymbeline. C’est avant tout avec les mariées que nous créons nos robes, Cymbeline à un ADN très fort mais ce sont les souhaits des clientes qui finalisent les créations. Elles arrivent avec des envies et notre travail, c’est de faire preuve de force créative et de propositions pour toutes les femmes. Nous devons réussir à leur proposer ce qu’elles veulent avec un petit plus auquel elles n’auraient pas pensé, afin de leur permettre de se sentir exactement comme elle le souhaite pour leur grand jour » Nous confie Lucrèce.

Cymbeline est plus qu’un grand nom, c’est aussi une équipe créative et réactive, qui s’adapte aux différentes demandes et propose un maximum de personnalisation de leurs créations. La partie créateur de la maison est de plus en plus importante pour la ligne Cymbeline. Les conseillères sont formées pour travailler « les spéciales », des robes avec des adaptations spécifiques pour la cliente et qui répondent au mieux aux désirs des futures mariées. « Nous avons développé « les transformables », des modèles qui peuvent être changés au fil de la journée : ajout ou retrait de jupon, de sur-jupe, combinaisons de jupe et de top, qui peuvent être changées au grès des envies de nos clientes, former deux looks en un » nous précise Lucrèce.

Un savoir-faire au service de toutes les femmes :

Les patronages et certains montages sont réalisés dans l’atelier dans lequel nous nous trouvons, Olivier Portais et son équipe donnent vie à ces projets réalisés en collaboration avec les mariées. « Nous sommes créateurs mais ce sont également les yeux des clientes en boutique qui nous inspirent » intervient Sarah. Le savoir-faire de la Maison est également un atout majeur pour cette marque mythique. Lucrèce fait part de son travail au quotidien pour que toutes les femmes puissent trouver leur bonheur en poussant la porte d’une de leurs boutiques. « Nous souhaitons représenter un maximum de silhouettes, nous habillons les femmes jusqu’au 62. » Depuis plus de 40 ans la maison Cymbeline, créée des robes de mariées. « Nous faisons chanter les matières, les dentelles et nous avons un éventail de patrons ainsi qu’un savoir-faire particulier », ajoute Lucrèce.

Pour Un Oui : la collection au succès fleurissant :

Nous avons également parlé de la collection Pour Un Oui par Cymbeline, qui augmente son succès au fil des saisons. Cette ligne est la petite sœur de Cymbeline pour les budgets plus petits. Néanmoins le style n’est pas réduit. Pour Un Oui s’émancipe et grandit petit à petit, les silhouettes sont encore une fois multiples et très variées : robes sirènes , les mikados, les épurées, les fourreaux, les fluides, les romantiques fluides, les romantique princesse, les bohème chic… et bien d’autres. Nous avons eu la chance de découvrir en avant-première une partie de cette nouvelle collection lors du shooting en février dernier. Retrouvez l’article sur les Backstage. Concernant l’élaboration des campagnes de collection c’est Sarah Soriano, qui est en charge de la direction artistique de ces superbes images. Que nous vous dévoilerons très prochainement.

 Toute l’équipe créative mais aussi Monsieur Lautraite, le Président de Cymbeline, sont en parfaite symbiose sur la conception des différentes lignes et des axes qu’elles prendront. Lucrèce ne cache pas sa passion, sa motivation et son attachement pour ce travail d’équipe qui fait la renommée de la maison depuis tant d’années, pour le grand plaisir des futures mariées à travers le monde.

_____

Retrouvez plus d’informations sur le site CYMBELINE.

Share: