Mariage : 5 choses à retenir pour la piste de danse

On peut se passer de beaucoup de choses pour son mariage mais il est difficile d’imaginer ce jour sans finir sur la piste de danse. Mais n’oubliez pas de prendre en compte quelques petites choses pour que votre soirée soit mémorable.

1 – CHOISIR LA BONNE SALLE

Dans un premier temps, vous devrez faire en sorte d’intégrer la question de la piste de danse lors de vos différentes visites. Bien évidemment, pour la plupart, vous aurez déjà pris ce petit détail en compte. Cependant, tous les lieux ne sont pas pourvus d’assez d’espace pour pouvoir danser dans la même salle que celle de votre repas. Si vous avez décidé de vous marier dans une propriété privée ou bien en extérieur, vous pourrez louer ou confectionner un plancher avec ou sans tente.

2 – RÉSERVER L’ESPACE

Une fois que vous avez le lieu, certaines problématiques peuvent se poser, notamment au niveau de la répartition de l’espace. Tout d’abord, comptez environ 30m² de piste de danse minimum pour 100 personnes. Il est important que vos convives aient assez de place pour pouvoir se déplacer et communiquer les uns avec les autres. Pour la disposition des tables, il est préférable de placer les personnes les plus âgées à l’opposé de la piste et surtout de la sonorisation pour qu’elles n’aient pas la musique dans les oreilles toute la soirée. Préférez mettre les boute-en-train non loin du dance floor pour que l’ambiance monte plus rapidement. Il est également judicieux de ne pas placer les enfants trop proches des installations musicales pour éviter les petits incidents.

3 – PENSER A LA SÉCURITÉ

On n’est jamais trop prudent ! Afin de pallier certaines mésaventures, vous pouvez demander à la personne qui est en charge de la sonorisation de veiller à protéger les fils ; la plupart des professionnels prennent les précautions nécessaires pour éviter ce risque. Les sols de votre salle peuvent être en un matériau qui prend vite l’humidité et devient glissant. De ce fait, la condensation et les verres renversés peuvent devenir dangereux et il convient d’avoir non loin de la piste de danse de quoi nettoyer. Préparez également une trousse premiers secours même pour les petits bobos ; vous pourrez indiquer sa présence à plusieurs personnes.

4 – JOUER AVEC LA LUMIÈRE

L’éclairage doit lui aussi être pensé pour maximiser l’ambiance de votre bal. Veillez juste à prévoir une lumière «d’ambiance» pour tamiser le dance floor et à faire appel à un professionnel pour la scénographie lumineuse.

5 – PRENDRE EN COMPTE LES RESTRICTIONS SONORES

En ce qui concerne la musique, il est important d’avoir quelques points de vigilance. Tout d’abord, renseignez-vous afin de savoir si il y a un dispositif de limitation sonore dans votre salle, de façon à connaître le niveau à ne pas dépasser. Sachez que certains peuvent couper la musique et le courant pendant un long moment. Si vous devez quitter les lieux à une certaine heure, prévoyez un endroit différent pour les plus fêtards.

Le Wedding Magazine

Partager: