Marie & Max : Un mariage dans le Bordelais

Nos amoureux nous parlent de leur mariage à l’ambiance festive et sportive dans le Bordelais.

Terrain de football

La demande en mariage

Max : C’était le lundi 3 juillet 2017. J’avais réservé plusieurs surprises pour marquer le coup : une balade en calèche, un dîner au restaurant du château d’Agassac, le château préféré de Marie, et une nuit au Château Giscours. J’ai fait ma demande après le restaurant, un peu avant minuit. J’avais demandé à Marie de patienter devant l’hôtel pour aller garer la voiture. Ce prétexte m’a servi à mettre en place huit grosses torches formant un demi-cercle, devant la façade du château. Après les avoir allumées, je suis allé chercher Marie. Main dans la main, je l’ai guidée jusqu’au centre du demi-cercle où je lui ai lu quelques mots. Puis dans la foulée, j’ai sorti de ma poche, l’étui de la bague tout en lui posant LA question. Très étonnée et émue, ses premiers mots ont été : « C’est une blague ? ». Je n’ai pas relevé et j’ai reposé la question, cette fois à genoux, plus proche d’une des flammes pour qu’elle puisse bien voir la bague. Et c’est là qu’elle a dit « Oui » avant de sauter dans mes bras. Nous avons discuté autour des flammes, sous les étoiles : c’était magique. Nous n’arrivions plus à partir.

Marie : C’était une véritable surprise, je ne m’y attendais tellement pas. Nous avons l’habitude de fêter notre « anniversaire » alors lorsqu’il m’a dit que des surprises m’attendaient, je pensais qu’il s’agissait du cadeau de nos trois ans. Il aime faire les choses bien mais là je n’y ai vu que du feu. Et pourtant il s’en est passé des choses qui auraient pu me mettre sur la piste. Je pense notamment à la disparition d’une de mes bagues, ou encore au regard de la dame d’accueil du château avec son « Ah c’est vous ! », sans parler des torches positionnées devant le château quelques heures avant la demande.

Robde de mariée de Marie
Max met sa chemise

Le mariage souhaité

Nous souhaitions un mariage qui nous ressemble : animé, festif, rempli d’amour et plein de surprises… Nous imaginions tout en extérieur, un beau soleil mais pas une grosse chaleur, des rires, de l’amour à profusion, de la bienveillance, du romantisme, de la magie, des verres qui résonnent, un message d’espoir, que tout est possible, de la danse, du partage, une ambiance de folie. Nous voulions que nos invités se souviennent de notre mariage c’est pourquoi nous avons mis un point d’honneur aux animations pour un effet « Wow », sans temps mort.

MArie et Max sortent de leur mariage civil
Marie et Max après leur mariage civil

Le thème

Notre mariage n’avait pas spécialement de thème, hormis plein de détails qui correspondaient à notre vie. Et notamment le football, sans qui nous ne nous serions pas rencontrés. Néanmoins, nous l’avons intégré de manière délicate : en créant un logo, en utilisant un jargon spécifique dissimulé dans la papeterie, le plan de table en terrain de foot, la pièce montée en forme de ballon… Nous avons intégré des billets de match au faire-part, qui étaient utiles aux invités pour avoir accès à l’enceinte du domaine. En échange les invités recevaient des bracelets et badges VIP. Enfin, nous avons fait notre entrée à l’église sur la musique de la ligue des champions. Concernant la décoration, la thématique était Moderne et Sauvage, dans les tons de rose, bleu, doré et vert. Nous avons réalisé plusieurs DIY tels que la palette avec les porte-clés en bouchons de liège, la palette avec les photos des mariages de nos familles, le plan de table… Nous avons également créé un espace « Bar à souvenirs » proposé aux invités où étaient disposées des petites surprises qu’ils pouvaient emmener avec eux : des mini livres sur notre histoire, des petites fioles de remerciements, un journal façon « L’Equipe »…

Faire-parts
Papeterie
DIY

Le lieu

Max est bordelais et nous vivons dans cette région depuis 3 ans. Cela nous paraissait donc logique. De plus, l’Aquitaine regorge de superbes endroits pour un tel événement. Nous ne manquions pas de choix ! Et pour l’anecdote, nous nous sommes dit « Oui » à la mairie de Bordeaux, dans le même salon que les parents de Max 35 ans plus tôt. Un vrai symbole.

Lieu
Lieu cérémonie
Lieu

Les plus beaux souvenirs

Difficile de choisir… Si nous devions en citer quatre, nous choisirions :

– La chorégraphie. Nous avons créé un show de danse de 8 minutes avec nos amis : c’était intense et festif. Celui-ci s’est terminé en Macarena géante. Quel bon moment ! Nous avons vraiment ressenti l’énergie et le partage avec nos invités. Cela a été un élément déclencheur en termes d’ambiance. Ainsi, certains invités ont pu se libérer et danser dès le cocktail.

– L’arrivée de la pièce montée fut également un grand moment. Sur la musique de Gloria Gaynor (Coupe du monde 98), tout le monde chantait et tapait dans les mains sur un la la la la la à l’unisson. Frissons garantis !

– La forêt de bras qui a conclu la cérémonie des vœux. Tous les invités ont créé un chemin, en se mettant deux par deux, pour que l’on puisse arriver jusqu’à l’espace du cocktail. C’était génial de passer sous leurs bras.

– En termes d’émotions, plusieurs moments telles que la découverte dans les jardins de la mairie, notre entrée à l’église, et la cérémonie laïque où nos proches nous ont offert de merveilleux discours… Sortez les mouchoirs !

Demoiselles d'honneur

Les points négatifs

Aucun mis à part l’arrivée tardive de certains de nos invités. 15h00 c’est 15h00 et le prêtre n’aime pas vraiment attendre. La mariée non plus d’ailleurs, il y a un timing à respecter (rires).

Marie et Max coucher de soleil
Marie et Max coucher de soleil de dos

L’élément le plus important

Ayant préparé tout en extérieur sur les trois jours : découverte, déjeuner après la mairie, cérémonie d’engagement, cocktail, dîner, et brunch le dimanche ; la météo était le point le plus important. Par ailleurs, j’accorde beaucoup d’importance (et sûrement beaucoup trop) aux images car j’estime qu’elles sont la matérialisation d’un souvenir. Je veux vivre et revivre le plus bel événement de ma vie, c’est pourquoi le photographe et le vidéaste sont fondamentalement essentiels.

Tables et guirlandes
Tables vues de haut

L’organisation du mariage

Max : J’ai aimé les visites techniques sur le lieu de réception. Cela m’a permis de me projeter encore plus.

Marie : J’ai toujours eu envie de devenir Wedding Planner. Cela a donc été un véritable plaisir de pouvoir organiser cet événement de A à Z. Je me suis laissée 2 ans de préparation pour pouvoir tout faire moi-même. De la recherche du lieu, en passant par les prestataires, sans oublier les heures incalculables passées sur Instagram pour trouver les accessoires parfaits pour compléter ma tenue… Il ne faut pas oublier les mois de travail pour la réalisation de nombreux DIY, ainsi que la création des chorégraphies. Je vous épargnerais le nombre de documents Word et de Powerpoint que j’ai classé dans mon dossier Mariage… J’ai adoré tout gérer. Quelle fierté d’avoir pu créer une journée unique qui nous ressemble.

Gâteaux
Marie et Max

Les tenues

Max : Pour la cérémonie civile, j’ai opté pour un costume chiné bleu clair qui tire sur le gris, avec une chemise en lin pour avoir un style à la fois chic et décontracté. C’est pour cela aussi que j’ai opté pour des baskets blanches. Pour le samedi, j’ai choisi un smoking pour être accordé avec la robe de Marie. Le bleu marine s’est tout de suite imposé car c’est la couleur que je préfère. Mes témoins et moi-même portions le même nœud papillon (Colonel Moutarde), liberty dans des tons bleu et rouge.

Marie : Pour le mariage civil je voulais une tenue complètement différente de ma tenue du samedi : moderne, stylée, qui sort de l’ordinaire. Une chose était sûre : je ne voulais pas de robe. J’ai beaucoup hésité avec une combi-short et un pantalon. C’est une photo sur Pinterest qui m’a aidée à faire mon choix. Ce sera une jupe de chez Harpe ! Pour le haut je voulais un top brodé. C’est mon amie et témoin Camille qui l’a réalisé sur-mesure. Je suis allée à Paris et nous avons été à Montmartre pour trouver LA dentelle parfaite avec des détails de perles et de fleurs, pour apporter du romantisme à la tenue. Je voulais également un accessoire qui lui donne du peps et de la fraîcheur. L’idée du chapeau est arrivée rapidement car j’en porte toute l’année. J’ai donc choisi un chapeau Fedora blanc de la marque Van Palma, que j’ai personnalisé avec une broderie cœur, mes initiales, et la date du mariage. C’était vraiment MON chapeau. Puis j’ai eu l’idée de rajouter des fleurs séchées par ma fleuriste. Le rendu est juste magnifique. Pour finir j’ai craqué pour un mini sac. Eh oui je ne sors jamais sans mes mouchoirs, ma bouteille d’eau, mes lunettes de soleil et mon téléphone. Eh bien la mariée c’est pareil ! Ce sac bourse Marigance est idéal pour glisser mon kit de « survie ». Il est blanc avec des détails dorés (comme les bijoux et la broderie de mon chapeau), et des fleurs stylisées, comme mon top brodé. Pour le samedi, je voulais une vraie robe de princesse. J’y pensais depuis toute petite et je suis si heureuse d’avoir trouvé la robe de mes rêves. J’ai craqué pour son dos nu, son bustier de dentelle de Chantilly et sa jupe en tulle ornée de fantaisies de paillettes et d’éclats de pierres fines sur les broderies.

Figurines des mariés

Le conseil des mariés

Organisez un mariage qui vous ressemble, n’ayez pas peur de suivre vos envies, croyez en vous, en vos idées et osez. Faites-vous plaisir, cela n’arrive qu’une seule fois !


Les prestataires :

Photographe : Sweet Ice Cream Wedding

Vidéaste : Fabrice Lau Production

Lieu : Domaine de Valmont

Coordinatrice Jour J : Unik Day

Wedding Designer : Elle Imagine

Fleuriste : Les Mauvaises Herbes

Photobooth : Nicéphore & Co

Groupe : Granny Smith

DJ : Bel Event

Officiante de cérémonie : Cum Sidera

Maquilleur : Beauty Bike

Coiffeur : Scoothair

Faire-part : Audrey pour Atelier Eksento

Robe : St Patrick Bridal chez Le clos des mariées

Costume : Father & Sons (Vendredi) / De Fursac (Samedi)


Share: